Les réactions face aux dangers

Quelle réaction adoptée face à une menace ? Par exemple face à une personne ayant un comportement agressif. Qu’il s’agisse d’une agression verbale ou physique. Cette situation vous est forcément déjà arrivée. La manière de réagir sera bien évidement propre au caractère et aux conditionnements de chacun.

Il est néanmoins possible de les catégoriser en trois familles :

  • La fuite. La personne va se sauver pour se dégager le plus vite possible de la source de la menace. Se mettre en sécurité, à l’abri. Voilà un héritage de nos lointaines réactions primitives de survie.

  • L’attaque. Un adage dit que « la meilleure défense est l’attaque ». L’idée est de se protéger en neutralisant la source de la menace. Plus d’ennemi, plus de menace !

  • La tétanie. Certains vont se figer face à la menace. Le mécanisme psychologique derrière cette réaction est de s’effacer sa présence. Faire le mort pour ne pas être vu. Rester indétectable.

Vous vous reconnaîtrez sûrement dans l’un ces modes de fonctionnement. Quel que soit le vôtre, il est lié à votre programmation mentale. Elle peut tirer son origine de votre éducation, de vos expériences personnelles traumatisantes ou bénéfiques, de votre héritage génétique, voir même plus certainement d’une combinaison des trois.

Une patiente de l’Institut Gautier s’est présentée à nous car dès qu’elle se sentait en danger, ne serait-ce que verbalement, elle se figeait. Un membre de sa famille ou une amie lui parlait mal et elle se tétanisait instantanément. Elle avait près de 65 ans et nous avons réussi ensemble à comprendre que cette programmation était liée à un traumatisme de son enfance durant lequel son agresseur lui a intimé l’ordre de ne jamais parler de ce qui s’était passé. Cet ainsi qu’elle développa sa programmation et toute sa vie elle adopta une réaction de tétanie, de « faire la morte », en cas de menace.

Grâce aux séances de Tapping et PNL (Programmation NeuroLinguistique) elle a pu se libérer de ce conditionnement malsain. Elle s’est aussi reconnectée avec sa force intérieure, dont elle s’était coupée suite à ce traumatisme. Elle a retrouvé des ressources pour réagir et poser des limites. Que ce soit par la fuite ou l’attaque, elle aura le choix. Elle pourra se faire entendre et respecter, devenir actrice de sa vie et ne plus subir passivement les situations inconfortables.

Si vous aussi vous connaissez une personne victime de ce genre de troubles n’hésitez pas à l’orienter vers des professionnels du Tapping et PNL (Programmation Neurolinguistique) ou de l’EMDR (« Eye Movement Desensitization and Reprocessing » c’est-à-dire « désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires »). Elle pourra ainsi reprendre le contrôle de sa vie. Et pourquoi ne pas lui parler de l’Institut Gautier ? Nous nous ferons une joie de pouvoir l’accompagner dans cette démarche de libération.

Tapping

Merci à  à Kevin Maitre pour son aide à la rédaction de cet article

Luz Angelly TORRES

Luz Angelly TORRES

Coach en PNL, formatrice à l'Institut Gautier
www.luzangellytorres.ch
www.neurodanse.ch

Vous aimeriez mieux apprendre, prendre des notes efficaces, claires, et que vous aurez l'envie et le plaisir de relire ?