>> Nos conseil pour gagner en sérénité <<<

Nous continuons de traverser cet état de crisis qui secoue et mobilise les populations de toute la planète. Cette situation hors norme se prête particulièrement bien à la résurgence d’angoisses, de peurs et de phobies de toutes sortes. C’est donc aussi l’occasion pour chacun de se tourner vers son « soi intérieur » et tenter de comprendre comment il est possible d’avancer plus sereinement à travers cet évènement.

Peur du virus ? Peur de la mort ?

angoise

Cette angoisse qui émerge suite à l’apparition du Covid19 ne serait-elle pas un reflet de cette angoisse humaine universelle qu’est la peur de la mort ? Cette question est à la base du cheminement de cet article et de mon conseil pour vous aider à retrouver une paix intérieure.

Si vous avez déjà abordé le sujet de la mort dans une discussion, vous avez sans doute constaté qu’il est difficile de rassurer ou de mettre à l’aise une personne en évoquant ce sujet. C’est l’évidence même de dire que la mort est effrayante pour la plupart des êtres humains.

L’impact psychologique du nombre de décès liés au Covid19

Dès les premiers jours de l’épidémie, les médias ont lancé le compteur des décès liés au virus. Et tout autour du globe, les journaux se sont attelés à tenir le décompte quotidien des morts qui n’en finissait plus d’augmenter.

Je me permets de porter votre attention sur la façon dont la communication de l’information joue un rôle prépondérant dans l’apparition des stress et autres angoisses. Et en particulier la manière dont les informations sont communiquées. Revenons à ce fameux décompte quotidien des décès. Mon but n’est pas de juger la pertinence de cet indicateur. Chacun se fera son opinion.

l’information joue un rôle

Mais prenez quelques instants pour observer le mécanisme psychologique qui se met en place lorsque vous voyez de façon répétée le nombre de victimes qui grandit sans cesse. Combien sont alors capables d’analyser cette information en gardant la tête froide ? Sans se faire parasiter par le jeu subtil des émotions qui, inévitablement, influenceront les prises de décisions à venir ? Comment la partie reptilienne de votre cerveau, en charge de votre instinct de survie, interprète-t-elle cela ?

Sans aucun doute de cette manière :

1 – Je constate qu’il y a de plus en plus de morts liés au virus

2 – J’ai peur de mourir

3 – Donc j’ai peur du virus

4 – Je dois absolument me protéger du virus pour ne pas mourir

Et c’est à cet instant précis qu’il vous est possible de basculer dans une psychose, plus ou moins légère, si vous n’y prenez pas garde. Cet état peut vous amener à modifier vos comportements de façon parfois extrême vis-à-vis de la situation réelle. Par exemple, je constate que de nombreuses personnes mettent des masques en conduisant leurs voitures.

Se prémunir, se protéger et anticiper les problèmes est essentiel. C’est le cas concernant ce virus. Mais certainement pas au prix de votre libre pensée. Vous devez pouvoir garder votre capacité à raisonner. Or, si vous êtes submergé par la peur, vous serez incapable de penser de façon globale et constructive. Vous serez trop focalisé sur l’objet de votre peur. Comme un effet tunnel qui vous prive de la vue d’ensemble nécessaire à la résolution des situations qui vous préoccupent. La peur est malheureusement un levier très puissant pour qui souhaite manipuler autrui, mais ce n’est pas là l’objet de cet article.

Gardez également à l’esprit que les données dont nous sommes abreuvées sur ce sujet sont systématiquement parcellaires et parfois complètement contradictoires. Tout un chacun trouvant finalement une information plus au moins exacte mais qui sera en accord avec son mode de pensée. Cela contribue néanmoins, pour une partie de la population, à une perte de repères.

perte de repères

Pour en revenir au thème central de cet article, je dirais que ce mécanisme de communication vous fera voir la mort comme un évènement extraordinaire et inhabituel. Cela aura donc pour effet d’amplifier son côté angoissant. Si cette pensée vous inquiète alors il faudra vous rappeler la place qu’occupe depuis toujours la mort dans le quotidien de l’humanité.

Quelle façon d’appréhender la mort ?

Bien heureusement les gens ne meurent pas tous les jours dans votre entourage mais pour autant des gens meurent chaque jour dans le monde. C’est une évidence de le dire et pourtant il est tout à fait commun de mourir depuis la nuit des temps. Ce n’est ni plus ni moins qu’un processus naturel inhérent à notre statut d’être vivant et conscient. Vous avez tous déjà entendu les commodités du type “la mort fait partie de la vie” ou encore “la vie est une maladie dont le taux de mortalité est de 100 %”. Pour autant ce genre de phrases nous rappellent à quel point la mort est un phénomène biologique inéluctable.

décédées

Si vous regardez un peu les statistiques mondiales, pour 2020 nous sommes à environ deux morts par seconde, toutes causes confondues. Le temps que vous ayez lu cette phrase quatre personnes sont décédées quelque part sur la planète. Sur ce sujet, il me semblait important de replacer les choses dans un contexte global

Oui ce virus a fait de trop nombreuses victimes et encore une fois il n’est pas question de remettre en cause ici la gestion de cette crise sanitaire mais bien de voir comment il vous est possible de rester serein et en paix dans ce type de situation.

Pourquoi la mort vous fait-elle si peur ?

Oui, la mort est une grande inconnue. Oui elle est inévitable, elle peut frapper à tout instant et paraître tout à fait injuste. Nous privant de ceux à qui nous tenons de façons parfois aussi violentes qu’inattendues. Que de bonnes raisons d’en avoir peur et de ne pas souhaiter en parler, n’est-ce pas ?

Pourtant elle est aussi l’un des rares points communs à tous les êtres humains et plus largement, à toutes les espèces vivantes. Voilà une étape obligatoire, et même la dernière diront certains, dont chacun se fera sa propre vision selon son vécu. J’espère que ces quelques mots ne vous ont pas mis mal à l’aise. Mais si c’est le cas, continuez de lire, vous pourriez trouver de précieux conseils pour gagner en sérénité dans cette étrange période,

 

Mon conseil pour diminuer votre angoisse et booster votre santé

C’est très simple. Réconciliez-vous avec le concept de mort, de fin de vie, et vous verrez vos stress diminués significativement. L’un des nombreux bienfaits que vous y gagnerez est une amélioration de votre santé. Le tapping enseigné dans la formation de Technique de Pacification Émotionnelle (TPE) ou de l’EFT est un outil simple et très efficace pour faire diminuer significativement vos angoisses.

EFT

Il est maintenant prouvé que l’un des boosters du système immunitaire est le sentiment de sérénité, de paix intérieure. A contrario nous savons tout aussi bien que le stress et l’angoisse affecte tout autant votre système immunitaire, mais cette fois en le dégradant. Dans le cas précis du corona virus, il est bien évidemment primordial d’avoir le système immunitaire le plus compétent et robuste possible. La cohérence cardiaque est un outil simple et très efficace pour dissiper le cortisol, booster votre système immunitaire et votre mémoire.

Je vous invite donc à normaliser cette idée de la mort. Apprivoiser votre peur de la mort en acceptant son caractère banal et quotidien. Après tout, nous devrons tous passer par cette étape, non ? Et si les autres y arrivent, personnellement je crois que je pourrais y arriver aussi ! Bien sûr, le plus tard sera le mieux. Mais à trop vivre sans accepter la réalité de la mort, il arrive souvent que l’être humain vive comme s’il était immortel

Remettant à demain ce qu’il a encore “toute la vie” pour faire… D’ailleurs vous avez sans doute constaté comme la disparition de personnes autour de vous a tendance à remettre les pendules à l’heure sur ce sujet. Cela a aussi souvent le pouvoir de rebooster les projets personnels, ces fameux “projets de vie”. Les outils de la Programmation Neuro Linguistique ou PNL vont vous aider à prendre du recul face à ces situations problématiques, à fixer des objectifs en phases avec vos valeurs et à mettre en place des stratégies efficaces pour les atteindre.

Tendre vers l’harmonie

Pour vous rassurer voici une information sur le mode opératoire des virus naturels. Il a été constaté que ces derniers obéissent à une intelligence biologique naturelle. Cette intelligence fait qu’ils ne cherchent pas à tuer tous leurs hôtes. En effet un virus a besoin de ses hôtes pour survivre. La fin de l’humanité ce n’est pas pour cette fois !

Par contre, il va nous falloir apprendre à vivre avec lui, que ce soit par le biais d’une immunité naturelle ou d’une immunité artificielle via des procédés pharmaceutiques. Nous allons devoir composer avec lui comme nous composons déjà avec tous les virus et bactéries existantes. Je trouve que la notion, maintes fois reprises, de “guerre contre le virus” n’est pas adéquate. D’une façon ou d’une autre nous devrons trouver une harmonie, un point d’équilibre avec lui comme nous l’avons fait avec d’autres virus.

La fin de l’humanité ce n’est pas pour cette fois !

De ce que nous savons, c’est bien la main de l’Homme qui, en dégradant toujours un peu plus les écosystèmes de la planète, a fait sortir de leur environnement ce type de virus inoffensif pour d’autres espèces.

vivre

Je vous encourage donc encore une fois à vous protéger conformément aux règles en vigueur là où vous vous trouvez. Mais surtout prenez un moment pour écouter vos peurs. Réalisez que vous n’êtes pas vos peurs et qu’elles n’ont pas à prendre le pas sur vos capacités d’analyses et de réflexions. Tout particulièrement votre peur de la mort. Au contraire, continuez de vivre pleinement chaque instant. Observez votre état intérieur lorsque vous n’avez plus peur de mourir. Lorsque que vous êtes en paix avec cette idée. Levez-vous le matin en vous disant “Aujourd’hui, je n’ai pas peur de mourir” et voyez comment cela modifie votre perception et votre comportement. Testez donc ! Ça ne coûte rien et cela vous apportera beaucoup.

Merci à Wilmer Hernandez  ( Pédopsychiatre) et Kevin Maitre pour leurs aides à la rédaction de cet article.

Yannick Gautier

Yannick Gautier

Souriez, la vie est belle.

Soyez doux avec vous-même

Créateur de l’Institut Gautier

Suivez-nous sur le réseau social de votre choix !

Institut de Formation Gautier

Faites évoluer votre vie à un niveau supérieur

Institut de Formation Gautier – Rue du Simplon 5 – 1020 Renens – Suisse – Tel : +41 79 319 13 72